Arbracame.fr » Mes démarches » Indemnité chômage rupture conventionnelle : à combien l’évaluer ?

Indemnité chômage rupture conventionnelle : à combien l’évaluer ?

La rupture conventionnelle est une procédure permettant de mettre fin à un contrat de travail CDI, d’un commun accord entre l’employeur et le salarié. Cette démarche ouvre droit aux allocations chômage. Comment faire pour bénéficier de ces allocations suite à une rupture conventionnelle ? Et comment calculer le montant de l’indemnité chômage ? Retrouvez ici l’essentiel à savoir avant de demander une indemnité chômage.

Conditions pour bénéficier de l’indemnité chômage suite à une rupture conventionnelle :

Afin d’avoir droit aux indemnités chômage à la suite d’une rupture conventionnelle, quelques conditions sont à respecter :

  • Ne pas avoir quitté votre emploi volontairement, notez que la rupture conventionnelle n’est pas considérée comme une perte volontaire d’un emploi.
  • Etre physiquement capable de travailler à nouveau.
  • Etre inscrit au Pôle emploi ou à ses formations.
  • Rechercher activement un nouvel emploi en tant que salarié.
  • Ne pas avoir atteint l’âge légal de la retraite.

Si vous répondez à tous ces critères, vous avez la possibilité de bénéficier des indemnités chômage. La rupture conventionnelle vous permet, en plus de ces allocations, de négocier une indemnisation de la part de votre employeur. D’où l’importance de négocier à l’amiable votre contrat de rupture conventionnelle.

La question qui se pose à ce stade, c’est comment estimer le montant d’une allocation chômage à l’issu d’une rupture conventionnelle.

Evaluer une indemnité chômage :

Suite à une rupture conventionnelle, sachez que le montant de votre indemnité chômage est estimé en fonction de 3 critères :

  • Votre ancien salaire ;
  • Votre âge ;
  • La durée de travail au sein de votre ancienne entreprise.

Cette indemnité est la même que celle attribuée suite à une perte d’emploi dans le cadre d’un licenciement à l’amiable. Vous pouvez toucher environ 60% de votre ancien salaire.

Afin de calculer le montant d’une indemnité chômage dans le cadre d’une rupture conventionnelle, vous devez déterminer votre salaire journalier de référence. Celui-ci vous permet de calculer votre allocation chômage, suivant l’une de ces deux formules :

  • 40.40% du salaire journalier de référence, plus 11.92 €; par jour ;
  • 57% du salaire journalier de référence.

Notez que le montant le plus favorable pour vous sera conservé. Par ailleurs, il est important de mentionner que le montant minimum d’une allocation chômage d’un travail à plein temps est estimé à 29.06 €; par jour. D’autre part, pour un travail à mi-temps, le montant minimum est évalué à 14.53 €; par jour.

En fin de compte, l’allocation chômage, dite également aide de retour à l’emploi, vous permet d’avoir une source de revenus le temps de trouver un nouvel emploi. Elle est versée pour une durée égale à votre durée d’affiliation durant les 28 derniers mois. Toutefois, cette durée est limitée à 24 mois pour les personnes âgées de moins de 50 ans, et à 36 mois pour les personnes âgées de plus de 50 ans.

D'autres infos