Arbracame.fr » Travail » Mission intérim : choisir le bon contrat

Mission intérim : choisir le bon contrat

Si vous souhaitez obtenir une mission intérim, vous devez vous inscrire dans une agence qui répond parfaitement à vos demandes. Certaines proposent des domaines particuliers alors que d’autres se focalisent sur le généraliste.

Travail interim

Sélectionnez la meilleure agence

En fonction de vos besoins, un établissement pourrait donc être plus intéressant pour cette mission intérim Montpellier ou cette mission intérim Béziers. Quelques conditions doivent être remplies lors de votre recherche :

  • Choisissez seulement les agences qui ont une garantie financière, celle-ci est prévue par la loi et c’est un gage de sérénité pour les intérimaires.
  • Si une agence rencontre un problème, vous obtiendrez tout de même le paiement des charges sociales et des salaires.
  • Contactez l’agence par téléphone pour vous assurer du domaine d’activité et effectuez une inscription sur place.

Pour une mission intérim Paris, vous devez fournir plusieurs documents :

  • Votre numéro de Sécurité sociale.
  • Une pièce d’identité.
  • Des certificats de travail.

Une mission intérim Pézenas demande parfois des renseignements supplémentaires, car il est nécessaire de passer une visite médicale d’embauche. L’objectif consiste à identifier votre aptitude à exercer cette profession dans le cadre d’une mission d’intérim.

La durée d’un contrat atteint parfois 36 mois

Il n’existe pas une durée minimale pour un tel contrat, vous devez donc vous renseigner sur les conditions d’obtention. À la fin de mission intérim, il peut être renouvelé une deuxième fois au maximum.

Il est important de préciser que vous ne commencez pas immédiatement cette activité, car vous avez une période d’essai. Celle-ci s’échelonne entre 2 à 5 jours, cela dépend des informations que vous devez emmagasiner et la durée de votre contrat. Elle est souvent supprimée lorsque vous obtenez un CDII. Ce dernier présente deux spécificités :

  • Il n’a pas une durée fixe comme le contrat classique, vous êtes pratiquement dans les conditions d’un CDI traditionnel. Vous devez tout de même déclarer mission intérim Pôle emploi.
  • La période d’essai est également supprimée pour chacune des missions, mais vous obtiendrez tout de même une indemnité fin de mission intérim qui est au moins de 10 % de la rémunération.

En ce qui concerne cette prime fin de mission intérim, elle vise à compenser la précarité de l’emploi. Elle est donc perçue à la fin de chacun des contrats, mais le montant n’est pas toujours le même.

Elle est fixée par rapport à la rémunération totale brute que vous avez obtenue pendant l’exécution de votre activité. Elle est aussi mentionnée sur le bulletin de salaire à la fin de mission intérim et chômage.

Lors de la recherche d’une profession, vous pouvez donc opter pour le contrat d’intérim classique ou ce fameux CDII qui ne propose pas un délai de carence et vous percevez les salaires même pendant les périodes d’inactivité.

D'autres infos